RADIO(S)



"La cour d'assises balaie tout ce qui a pu être dit de contre-vérité", a réagi vendredi 14 septembre sur franceinfo Michel Tubiana, avocat de deux amis de Clément Méric, alors que les agresseurs du jeune homme, militant antifasciste de 18 ans tué en 2013 dans les rues de Paris au cour d'une bagarre, ont été condamnés à des peines de prison de 7 et 11 ans par la cour d'assises de Paris. Le troisième accusé, qui n'a porté aucun coup, a été acquitté.

"Il s'agit bien d'une agression, il y a eu l'usage d'armes, en l'occurrence de poings américains et en réunion, c'est-à-dire que l'action de l'un permettait à l'autre d'agir et vice-versa", affirme l'avocat.

La défense a mis en avance une bagarre fortuite. Une version que Michel Tubiana ne partage pas : "Six jurés de la cour d'assises et trois magistrats ont contredit ce que certains se sont complus à colporter". Pour l'avocat, il n'y a pas eu de bagarre : "agression, oui, volontaire avec des poings américains". Michel Tubiana regrette que les responsabilités des agresseurs "qui ont pourri la tête de ces jeunes" n'aient pas été "un peu plus mises en évidence".

Source de l'article : https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/meurtres/meurtre-de-clement-meric/mort-de-clement-meric-la-cour-d-assises-balaie-tout-ce-qui-a-pu-etre-dit-de-contre-verite_2941123.html#xtor=RSS-3-[faitsdivers]
Partager