RADIO(S)



"Il ne s'agit pas de faire des primaires qui déchirent", a justifié sur franceinfo dimanche 16 juin Cédric Villani, député La République en marche (LREM) de l'Essonne et candidat pour l'investiture LREM en vue des élections municipales à Paris. Avec lui, trois autres candidats à l'investiture de la majorité dans la capitale (Anne Lebreton, Mounir Mahjoubi et Hugues Renson) signent une tribune sur le site du Journal du dimanche.

Ils réclament "une consultation citoyenne" pour choisir le candidat LREM plutôt que la désignation par une commission, qui doit intervenir début juillet, option que privilégie Benjamin Griveaux. "Il ne s'agit pas non plus de se limiter à un examen de dossier. On a la place pour trouver ensemble les bonnes modalités de consultation citoyenne", précise Cédric Villani.

Un processus de consultation "utile, important, indispensable"

"Le débat démocratique, l'ouverture sur le monde et sur la société font partie des valeurs fondatrices d'En marche et du projet dans lequel je me suis engagé", a expliqué Cédric Villani, estimant que "personne ne peut en avoir peur". Le mathématicien a assuré que cette consultation permettrait "d'éclairer les travaux et les conclusions de la commission nationale d'investiture".

Il considère ce processus de consultation comme "utile, important, indispensable" même s'il ne se limite pas, selon lui, à Paris, puisqu'une élue de Marseille a signé la tribune. "La consultation et le rapprochement avec les citoyens sera au coeur d'un projet progressiste."

Source de l'article : https://www.francetvinfo.fr/politique/la-republique-en-marche/tribune-de-candidats-lrem-pour-les-municipales-a-paris-il-ne-s-agit-pas-de-faire-des-primaires-qui-dechirent-assure-cedric-villani_3492577.html#xtor=RSS-3-[politique]
Partager