RADIO(S)



363 députés pour, 163 contre. Un large vote de confiance, mais en léger recul par rapport à 2017. Il y a deux ans, ils n'étaient que 67 à avoir exprimé leur opposition. Ce sont les députés LR qui au lieu de s'abstenir ont massivement affiché leur défiance envers le Premier ministre, qui espérait les séduire, lors de ses annonces mercredi 12 juin.

La droite méfiante, la gauche dit ne pas être dupe

"Sur les déficits, sur la dette, ça veut dire que tout cela cache les impôts de demain", dénonce Éric Ciotti, député LR des Alpes-Maritimes. Quant à l'extrême droite, elle dénonce des mesurettes qui ne répondent pas aux attentes des Français. Écologie, justice sociale, PMA... Dans son discours le Premier ministre a voulu donné des gages à la gauche, mais les communistes comme les socialistes disent ne pas être dupes. Jean-Luc Mélenchon sort de son silence et en profite après son échec pour solder les comptes des Européennes. "80% des bulletins de vote se sont portés sur des listes qui vous étaient ouvertement opposées", déclare-t-il. 

Source de l'article : https://www.francetvinfo.fr/politique/gouvernement-d-edouard-philippe/annonces-du-premier-ministre-la-defiance-de-l-opposition_3486809.html#xtor=RSS-3-[politique]
Partager