RADIO(S)



"Nous sommes ceux qui nettoient les bâtiments. Nous sommes les agents de sécurité qui surveillent les entreprises", explique une femme. Elle vit dans sa voiture et travaille pour les géants de la technologie, dans la Silicon Valley, en Californie, aux États-Unis. "Nous sommes un peu invisibles parce que les gens ne pensent pas à nous lorsqu'ils pensent à la Silicon Valley. Ils pensent à la minorité d'ingénieurs qui gagnent beaucoup d'argent", poursuit-elle.

134 000 sans-abri en Californie

Elle s'appelle Elisabeth, a 59 ans, et ne parvient plus à payer son loyer. "Je travaille comme agent de sécurité, je travaille huit heures, et ensuite si c'est possible je fais des heures supplémentaires, et je retravaille huit heures de plus. Si ce n'est pas possible, alors je vais aider une amie qui fait le ménage dans les maisons", explique-t-elle. L'explosion des prix de l'immobiliser de la Silicon Valley a jeté à la rue des dizaines de milliers de personnes. Chaque soir, Cameron passe la nuit sur ce parking sécurisé et gratuit, dans sa voiture, sa dernière richesse. "Pour moi, c'est un peu plus le luxe que pour les autres, car avec cette voiture, je ne m'en fais pas trop." 134 000 sans-abri vivent en Californie, la cinquième puissance économique mondiale.

Source de l'article : https://www.francetvinfo.fr/monde/usa/etats-unis-a-la-rencontre-des-sans-abri-de-la-silicon-valley_3234877.html#xtor=RSS-3-[monde]
Partager