RADIO(S)



Pas de but mais un match animé. L'Olympique lyonnais et le FC Barcelone se sont neutralisés (0-0) en 8es de finale aller de la Ligue des champions, mardi 19 février au soir au Parc OL. Lionel Messi - y compris lors d'un coup franc dans les premières minutes - et Ousmane Dembélé n'ont pas réussi à cadrer côté Barça, tandis que Houssem Aouar et Martin Terrier, titulaire surprise côté OL, se sont montrés dangereux. Voilà ce qu'il faut retenir de la rencontre.

Lyon préserve ses chances

C'était sans doute l'objectif inavoué des Lyonnais : rêver trois semaines de plus. Avec ce 0-0, même chanceux, les joueurs de Bruno Genesio se sont donnés le droit de vibrer au Camp Nou. A l'image du défenseur Léo Dubois, au micro de RMC Sport :  "Le plus important c'était de ne pas prendre de but. C'est un bon résultat." Pourtant, après une première période assez séduisante, les Lyonnais ont remisé toute ambition offensive pour s'arc-bouter sur leur but. Avec un total final de 25 tirs à 5, c'est clairement le Barça qui a loupé le coche ce soir. Pas étonnant que les meilleurs joueurs lyonnais soient le gardien Anthony Lopes et le défenseur central Jason Denayer. 

Un Messi au petit trot

Le club catalan ne joue plus tout à fait comme à la grande époque de Pep Guardiola, et son emprise sur le jeu n'avait rien de "cruyffienne". Et quand sa meilleure arme offensive, Lionel Messi - qui a passé la barre des 30 buts pour la onzième saison consécutive - n'est qu'à 80%, ça se sent. Bruno Genesio avait prévenu que le marquage individuel n'était pas la solution, il a donc choisi d'isoler le petit Argentin dans une forêt de joueurs, ce qui a globalement fonctionné.

Le tournant du match : la barre de Terrier

On l'a dit, Lyon n'a été dangeureux qu'en première période. D'entrée de jeu, les Lyonnais se sont créé deux occasions, obligeant le gardien catalan Marc-André Ter Stegen à de belles parades. La plus spectaculaire, sur une frappe de Martin Terrier, titulaire surprise, qui oblige le gardien allemand à dévier le ballon sur sa barre transversale. A quelques centimètres près, la face du match en aurait été changée. 

Pour son retour dans le top 16 européen après sept ans d'absence, Lyon rêve d'accrocher un nouveau cador à son tableau de chasse. Sera-ce le quintuple champion d'Europe ? Pour le savoir, il faudra attendre le match retour qui aura lieu le 13 mars en Catalogne. En espérant que le match retour à Barcelone ne tourne pas à la désillusion comme il y a dix ans, quand le Barça avait étrillé Lyon 5-2 au Camp Nou après un match nul 1-1 à l'aller. Parmi les bourreaux de l'OL à l'époque figuraient déjà Lionel Messi, Sergio Busquets et Gerard Piqué...

Source de l'article : https://www.francetvinfo.fr/sports/foot/ligue-des-champions/ligue-des-champions-lyon-resiste-au-barca-0-0-en-8es-de-finale-aller-et-preserve-ses-chances-avant-le-match-retour_3198215.html#xtor=RSS-3-[sports/foot]
Partager