RADIO(S)



"Dans l'immédiat, le supplice va se poursuivre pour Theresa May. Les députés britanniques vont organiser mercredi 16 janvier au soir un vote de défiance. Doit-elle ou non rester à la tête du gouvernement ? Selon tous les observateurs, la réponse sera 'oui'. Même si un tiers des députés conservateurs de son propre parti ont rejeté l'accord avec Bruxelles, ils ne veulent pas renverser son gouvernement et voir les Travaillistes accéder au pouvoir. Si elle obtient cette confiance, Theresa May aura trois jours pour proposer un plan B, un texte qui pourrait faire consensus", explique Anne-Charlotte Hinet en duplex depuis la capitale britannique.  

Report ou nouveau référendum ?

Et la journaliste de préciser comment Theresa May pourrait manoeuvrer avec peu de marge. "Soit en acceptant de donner des gages à son opposition, soit en tentant de renégocier avec Bruxelles. Le problème, c'est que l'heure tourne. Deux hypothèses ont émergé depuis hier : celle d'un report de la date du Brexit fixée au 29 mars, soit d'un hypothétique nouveau référendum. Theresa May s'y était toujours refusé, mais la crise politique majeure dans laquelle est plongé le Royaume-Uni pourrait ne pas lui laisser le choix."

Le JT
Les autres sujets du JT
Source de l'article : https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/la-grande-bretagne-et-l-ue/brexit-vers-un-nouveau-referendum_3147685.html#xtor=RSS-3-[monde]
Partager