RADIO(S)



Depuis Tokyo, au Japon, où Carlos Ghosn a de nouveau été mis en examen, Arnauld Miguet détaille la situation : "Après avoir été déjà inculpé pour dissimulation de revenus entre 2010 et 2015, Carlos Ghosn, ce vendredi 11 janvier au matin, a été mis en examen pour avoir poursuivi cette pratique jusqu'en 2018. Son autre mise en examen, c'est pour abus de confiance. Il est soupçonné d'avoir fait passer sur les comptes de Nissan des pertes financières sur des investissements personnels", déclare le journaliste.

"Il encourt jusqu'à quinze ans de prison"

Arnauld Miguet ajoute : "Cela fait donc trois mises en examen et ce n'est peut-être pas terminé. Selon la presse japonaise, l'entreprise Nissan envisage de porter plainte contre son ancien patron. Carlos Ghosn n'en a donc pas fini avec la justice nippone. Il pourrait rester en détention jusqu'à la tenue de son procès, dans six mois, au mieux, selon son avocat. Carlos Ghosn clame toujours son innocence. S'il est reconnu coupable, il encourt jusqu'à quinze ans de prison."

Source de l'article : https://www.francetvinfo.fr/economie/entreprises/salaires-des-grands-patrons/carlos-ghosn-une-procedure-qui-s-annonce-longue_3140703.html#xtor=RSS-3-[societe/justice]
Partager